Wilsons Promontory – Le paradis vert

Le Parc national du Wilsons Promontory est situé au Sud du continent australien, dans l’Etat du Victoria. On m’avait: « Mon p’tit gars, si tu passes dans le coin, tu dois t’y arrêter ! »…

Bon, je n’aime pas qu’on m’appelle « mon p’tit gars » mais j’ai quand même suivi ce conseil.

 

Du vert, du vert encore du vert…

Voilà une escale que je qualifierai de ressourçante.

Le Wilsons Promontory offre à ses visiteurs, pas moins de 505 km² de nature préservée. La végétation y est extrêmement diverse. On passe dans la même journée, de la forêt tropicale tempérée, à de grandes forêts ouvertes, des landes et des marécages. Impossible de se lasser d’un paysage.

Kangourous gris dans le Wilsons Prom
La plaine est peuplée de kangourous gris

Pour l’anecdote, le parc a aussi la particularité d’abriter les mangroves les plus au sud du le monde !

au sommet du Mont Oberon dans le Wilsons Promontory National Park
Au sommet du Mont Oberon

Tous ces milieux riches et préservés offrent des habitats parfaits pour de très nombreuses espèces animales dont certaines menacées. Un paradis pour la faune sauvage.

 

Une arche de Noé

Pas moins de 30 espèces de mammifères indigènes sont recensées dans le Wilsons Promontory National Park. Parmi celles-ci, on peut citer des populations du Potoroo à long bec (Potorous tridactylus) que je n’ai malheureusement pas pu observer.

On trouve beaucoup plus facilement des kangourous gris (Macropus fuliginosus), koalas (Phascolarctos cinereus), wombats (Vombatus ursinus) et echidnés à nez court (Tachyglossus aculeatus). J’ai eu la chance de croiser toutes ces espèces durant la première journée d’exploration du parc.

Je dois dire que les prairies Yanakie m’ont facilitées la tâche car elles sont réputées pour l’observation des kangourous gris, wombats et émeus.

En regardant à vos pieds, vous aurez peut-être la chance de croiser le chemin d’une souris New Holland (Pseudomys novaehollandiae) qui est un petit rongeur tout mignon mais malheureusement menacé d’extinction. Et en observant la mer au large, vous verrez peut-être des baleines !

De nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs font aussi escale dans le parc afin de casser la croûte dans les mangroves.

 

Pas de reptiles ?

Si, bien sûr ! J’avais juste envie de leurs consacrer un paragraphe rien que pour eux. 🙂

Côté reptiles, vous trouverez quelques espèces de serpents et lézards sympathiques sans trop de soucis. Mais la rencontre reptilienne reine de ces quelques jours dans le Wilsons Promontory restera pour moi le fameux « Tiger Snakes » ou « serpent-tigre » en français (Notechis scutatus). Espèce considérée comme très dangereuse, peut-être à cause de son venin neurotoxique… Ce qui ne l’empêche évidemment pas d’être aussi menacée.

Si vous avez envie de connaître les reptiles que vous croiserez sur place, il vous faut un guide. Je vous invite à lire cet article qui vous aidera à faire votre choix.

 

Mon animal préféré au Wilsons Prom ?

Quand on aime les animaux, il est très difficile de faire un choix. Mais je dirais :

  • Pour le côté nounours à qui on a envie de faire des câlins, le wombat !
  • Mais pour le côté rencontre qui fait battre son cœur très fort, le serpent-tigre 🙂
wombat encore au bord de la route dans le Wilsons Prom
Encore au bord de la route !

Quoi qu’il en soit, trois jours sur place m’en ont mis plein la vue ! Et je vous le dis à mon tour, si vous devez passer dans le coin, arrêtez-vous dans ce parc national !

 

Si vous êtes déjà passé par là, quelle sont les animaux qui vous ont le plus marqué ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*