Le ragondin – nuisible malgré lui…

Le ragondin (Myocastor coypus), mal aimé de nos cours d’eau français est encore et toujours une cible de choix pour nos chers amis chasseurs et braconniers. Mais alors d’où vient ce sympathique rongeur à la tête de castor et d’où lui vient cette étiquette de « nuisible » ?

 

D’où vient-il ?

Je ne sais pas si il est nécessaire de le rappeler, mais le ragondin n’est pas arrivé tout seul en Europe. C’est un cousin du castor, originaire d’Amérique du Sud, c’est bien l’homme qui est allé le cherché chez lui au 19ème siècle dans le but de se faire un peu de blé en vendant de la fourrure. Belle idée !

manteau en fourrure de ragondin toujours en vente de nos jours
Ça c’est la grande classe ! Non ?

Oui mais voilà, dans les années 30, les élevages de ragondins n’étant plus rentables, ils ont tout simplement été relâchés dans la nature ! Deuxième bonne idée !

Et les voilà aujourd’hui à nager tranquillement dans les lacs et rivières de France.

Seulement maintenant, ils dérangent. Evidemment ! Maintenant que nous n’en avons plus « besoin », nous aimerions qu’il rentre chez eux ces rongeurs soudainement devenus envahissants !

 

Le coupable idéal

Outre ses capacités biologiques et d’adaptation exceptionnelles (absence de prédateurs, croissance, reproduction…), on l’accuse de causer des dégâts importants aux cultures et fragiliser les berges.

En effet, ce rongeur essentiellement herbivore se régale des cultures à proximité de points d’eau et d’écorces d’arbres qu’il est capable d’éplucher avec ses puissantes incisives.

Hormis les quelques amateurs de pâté de ragondin, et les foufous de la gâchette du dimanche, l’animal n’a pas trop à se soucier de sa sécurité en temps normal. Et ça, rien que de penser que nous ne sommes pas les plus puissants, ça dérange.

un ragondin qui sourit
Un sourire pour la photo !

 

Allez hop ! On régule !

Prenons un peu de recul et interrogeons-nous. Au nom de quoi faudrait-il donc l’exterminer en le piégeant ou en l’empoisonnant ?

Alors oui, le terme politiquement correct est : « régulation ». Donc dans ce cas là, nous pouvons considérer que les plus grands dictateurs du siècle dernier ont été des régulateurs de premier ordre. Non ?

Il serait à mon avis, plus judicieux que nous devenions enfin responsables de nos actes et fassions preuve d’un peu d’honnêteté. Lorsque l’on se paye le loisir d’introduire dans notre milieu de nouvelles espèces, la moindre des choses serait d’en assumer les conséquences jusqu’au bout.

manifestations des agriculteurs contre l'écologie pendant laquelle des ragondins seront massacrés
L’Homme est un génie je vous dis ! (manifestation pendant laquelle des ragondins ont été massacrés publiquement)

Car le véritable problème aujourd’hui, ce n’est pas le ragondin. Le problème (et sa solution) c’est l’Homme lui même !

Malgré ce que beaucoup croient, nous ne sommes pas les maîtres du monde. Nous sommes simplement comme ces ragondins, des mammifères opportunistes et hyper adaptables.

 

2 commentaires

    1. Salut Alexandra,
      Merci d’être venue jeter un œil au blog 🙂 et merci de ton soutien. Effectivement les vidéos de massacre de ragondins sont super choquantes et montrent bien la débilité de certains. Mais je ne perd pas confiance et crois toujours en une prise de conscience et un changement de comportement. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*