Le Crocodile marin – Seigneur des eaux

Déjà présent sur cette Terre il y a 80 millions d’années, le Crocodile Marin (Crocodylus porosus) écume aujourd’hui encore les eaux du globe. Partons à la rencontre de cet intriguant reptile géant.

 

Présentation du monstre

On considère que la taille moyenne d’un adulte se situe entre 4 et 6 mètres pour un poids entre 400 et 800 kg.

Bien que certains racontent avoir vu des spécimens de 10 mètres, je préfère rester prudent sur la taille maximale de cet animal. Pour moi, le plus grand spécimen prouvé, car capturé dans le Sud des Philippines, mesurait 6,40 mètres. Ce qui est déjà plutôt honorable !

Les femelles quant à elles restent plus petites que les mâles, mesurant généralement entre 2,5 et 3 mètres.

Un des Crocodiles marins rencontrés sur la Adelaïde river - Australie
Crocodile marin sur la Adelaïde river – Australie

Avec ce genre de mensurations, le Crocodile marin (Crocodylus porosus) est, avec le Crocodile du Nil (Crocodylus niloticus), la plus grande espèce de crocodile actuel et le plus imposant des reptiles vivants sur cette Terre ! Rien que ça !

La carrure de cet animal n’en fait pas pour autant un être invincible. Malheureusement, le nombre de crocodiles marins a beaucoup diminué dans la majeure partie de leur zone de présence, notamment en Thaïlande, au Cambodge, au Laos et au Vietnam, devenant rare. L’espèce est même proche de la disparition dans plusieurs de ces pays.

Pour se rassurer un peu, c’est quand même le crocodilien le moins susceptible de s’éteindre complètement, en raison de sa large répartition en Australie du Nord et en Nouvelle-Guinée.

 

Où trouver ce crocodile ?

Si on retire les passionnés d’animaux sauvages (et en particuliers de reptiles) ainsi que les curieux en recherche de sensations fortes, peu de personnes ont envie de courir après ce genre de bestiole là.

Je fais évidemment parti des personnes qui ont envie d’aller les voir de plus près… Et je suis sûr que vous aussi. Non ?

Cette espèce se rencontre depuis le Sud de l’Asie, jusqu’au Nord de l’Océanie. Pour ma part, j’ai choisi d’aller les rencontrer dans le Nord de l’Australie, près de Darwin.

On l’appelle Crocodile « marin » car cela ne le dérange pas d’aller se balader en mer, dans les eaux salées. Mais il passe le plus clair de sont temps dans les zones humides, dans les marais et rivières d’eau douce comme la Adélaïde river où je suis allé le trouver.

Rencontre avec le crocodile marin sur la Adelaïde River en Australie
Sur le eaux de la Adelaïde River en Australie

On se jette à l’eau ?

Pour observer le Crocodile marin dans son milieu naturel, deux solutions s’offrent à vous : longer les rivières en croisant les doigts pour voir le crocodile avant qu’il ne vous ai vu, ou prendre un siège sur un petit bateau et naviguer sur les eaux troubles avec un guide. J’ai choisi la deuxième solution car je me suis dis que je ne ferais peut-être pas le poids si je tombais nez à nez avec un de ces monstres, les deux pieds dans la boue jusqu’aux cuisses…

C’est donc auprès de la société Adelaïde River Cruise que j’ai réservé ma sortie tant attendue. Cela m’a coûté 32€ pour une ballade d’environ 1h30 avec les crocos. Et ça valait le coup !

Oui, cette sortie est plutôt touristique que scientifique, c’est clair. Mais si on oublie qu’ils appâtent les bêtes avec des morceaux de barbaque pour qu’ils approchent, ce moment passé sur l’eau à les observer a été pour moi un régal et une grande première !

Voir un reptile de 5 mètres nager calmement à la surface à moins d’un mètre de l’embarcation, puis disparaître dans les eaux troubles pour le voir surgir brusquement de l’eau quelques mettre plus loin, c’est extraordinaire. Sans oublier que ces reptiles ne sont pas les seuls habitants de ce biotope. J’ai pu observer de nombreux autres reptiles comme des varans, serpents, mais aussi des rapaces et bien d’autres animaux encore.

Ce gros reptile est un mâle Crocodile marin
Gros mâle Crocodile marin

Un véritable mangeur d’hommes ?

Bien que généralement léthargique, au bord de l’eau à se dorer la pilule, c’est probablement le crocodilien le plus « dangereux » qui soit. Sa taille et sa puissance font de lui un prédateur au sommet de la chaîne alimentaire.

Le Crocodylus porosus est un redoutable chasseur nocturne. Il est opportuniste, en gros, il ne fait pas son difficile. Á peu près tout ce qui se présente devant lui, pourra servir de casse-croûte. Buffles, oiseaux, poissons, requins, sangliers et même d’autres crocodiles peuvent être à la carte du chef de ces rivières (selon arrivage)… Mais ça ne l’empêche pas de pouvoir rester plusieurs mois sans se nourrir si les conditions ne sont pas bonnes et si les proies viennent à manquer.

Pour ce qui est de sa réputation de mangeur d’hommes, elle n’est pas infondée car de nombreuses attaques lui sont attribuées. Le plus souvent, il s’agit de personnes imprudentes ou de jeunes voyageurs pris d’une envie soudaine de se mesurer à la nature.

Ceci est une reconstitution :

« – Allez les gars ! Même pas cap de traverser la rivière à la nage !

– Quoi ? Attends un peu, je finis ma bière et tu vas voir qui c’est qui va te la traverser en 2 minutes ta rivière !

Plouf ! »

Fin de l’histoire

 

Quelques chiffres pour finir

Voici un petit mémo facile à retenir sur ce Crocodile marin.

C’est sa vitesse sous l’eau lors de courts sprints.
C’est la pression de la mâchoire de ce crocodile. Pour info, le Grand Requin blanc est à 303 kg/cm² et nous, pauvres humain, sommes à  58 kg/cm² au maximum. Ah oui ! j’ai oublié de vous dire que la pression nécessaire pour casser l’os d’un bras humain est de 150 kg/cm²… 🙂
C’est la taille du plus grand crocodile marin jamais capturé.
C’est le poids que peut atteindre un gros mâle adulte !
C’est ce qu’un crocodile marin adulte peut avaler en 1 seul repas ! Soit 25% de son poids. En comparaison, c’est comme si un homme adulte de 80 kg s’enfilait un steak de 20 kg en une bouchée !

 

Alors, envie d’aller voir ces animaux extra-ordinaires dans la nature à votre tour ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*