Le chasseur français – l’ami des bêtes

 Au même titre qu’aller taper dans un ballon avec des copains ou partir courir ses 10km le dimanche matin, allez savoir pourquoi, certains chassent. Ce « loisir », si on peut appeler ça ainsi, rassemble en France, 1 250 000 adeptes. Nous sommes même le premier pays de chasseurs en Europe !

 

Le principe de la chasse (selon moi) est très simple : il vous suffit tout d’abord d’obtenir un permis de chasse (oui, le droit de tuer, ça se mérite !). Puis, équipé d’un fusil ou même d’un arc, il ne vous reste plus qu’à partir entre copains le dimanche pour prendre l’air en flinguant joyeusement quelques bestioles au passage.

Le principe de la chasse selon un chasseur est différente : C’est un sport, une passion, voir même un devoir d’après certains. C’est se réunir entre amis, partir marcher dans les bois, fusil à la main, en totale communion avec la nature puis de temps en temps « prélever » un animal afin d’en « réguler » l’espèce et ainsi de préserver l’équilibre de notre belle biodiversité.

 

chasseur français de base
Pas peu fiers de tout ce carnage les gars

Bon… Nous ne sommes pas d’accord… Je vais donc essayer de comprendre et expliquer les arguments recueillis auprès de chasseurs. Les voici :

 

« Les chasseurs régulent »

FAUX, faux et faux ! C’est même la palme des excuses bidons pour justifier le fait de massacrer des millions d’animaux sauvages en toute légalité. Plus de 30 000 000 par an pour être exact.

Les populations d’animaux se régulent toute seules. Dès qu’une espèce est en surpopulation dans une zone, des maladies se développent et la mortalité augmente en même temps que le nombre de naissances diminue. Nul besoin de la main de l’Homme. Croire que nous sommes indispensable à la nature et que, sans la chasse, le monde animal serait détraqué, en voilà une idée bien orgueilleuse d’Homo sapiens.

Non, chers amis chasseurs, vous ne régulez rien. Sortir vos fusils n’est pas un acte citoyen et éco-responsable.

Voici une vidéo assez hallucinante qui explique (en gros) que sans le « travail » des chasseurs, cette forêt serait condamnée… On marche sur la tête ! La médiocrité d’un reportage France2 dans toute sa splendeur !


Environnement : la forêt menacée par les bêtes sauvages

 

« C’est pour le sport »

Là, je dois avouer que je ne vois toujours pas en quoi tirer sur des animaux vivants est un sport. Où est la performance ? Le tir est un sport, oui. Mais achetez des cibles les gars ! Faites du bal-trap ! Ou même tirez-vous dessus si ça vous éclate.

Et si vous avez besoin de vous défouler, mettez-vous à la boxe ou à la natation synchronisée, je ne sais pas…

Là où je peux reconnaître la performance sportive, c’est d’arriver à viser un oiseau en plein vol, bourré comme un coing. Mais comme les résultats étaient très médiocres, et que beaucoup ont perdu leur chien ou leur enfant dans cette discipline, il a fallu modifier les règles. C’est chose faite !

Depuis quelques temps, vous pouvez rencontrer en campagne, ce que j’appelle des CCB (Cibles à Chasseur Bourré) qui sont, ni plus ni moins que des faisans d’élevage qui ne s’enfuient pas, et auxquels on a accroché des cols fluo pour bien les différencier des chiens. 🙂

faisan d'élevage relâché juste avant la chasse
Cible à Chasseur Bourré (CCB)

« Chasser c’est avant tout aimer la nature »

Voilà un point commun entre les chasseurs et moi ! Je me considère aussi comme un amoureux de la nature. La seule différence est que je n’arrive pas à massacrer ce que j’aime. Je suis comme ça…

Et lorsque j’entends : « j’aime la nature, je chasse », ça raisonne en moi comme : « j’aime ma femme, je la cogne », ou encore : « j’aime mes enfants, je les emmène au McDo ».

 

« Je fais surtout prendre l’air au chien »

Dans ce cas là qu’est-ce que tu fais avec ce fusil dans les mains ? C’est pour se faire obéir du chien ? Pourquoi ne pas plutôt jouer à la balle avec lui ?

Bref, beaucoup de questions et très peu de réponses. Je ne comprend toujours pas pourquoi on met tout sur le dos du chien.

Je suis donc allé demander au chien en question et voici sa réponse :

« Moi ? Content de prendre l’air ? Oui c’est sûr, je ne peux pas dire le contraire mais si je cours vite, c’est avant tout pour éviter que ce gros taré aviné et ses potes me tirent dessus. Et puis franchement, je préférerai qu’il me demande de lui ramener une balle en mousse plutôt qu’un lapin crevé. Non, moi je vous le dit, ce mec a un sérieux soucis mais je ne peux pas le contredire, c’est lui qui tient le fusil… »

 

« Tuer quelques animaux ne fait pas de mal à la biodiversité »

Effectivement, tuer 10 sangliers dans le week-end ne va pas changer la face du monde. Mais Comment peut-on s’octroyer le droit de tuer une espèce (comme les lapins ou les sangliers par exemple) et d’interdire de tuer une autre espèce (comme les pandas, les tigres blancs, le chien du voisin ou sa belle-mère) ? La vie d’un homme vaut bien plus que celle d’un lapin quand même, me direz-vous !… Pas sûr que les lapins soient du même avis…

brocard demande au chasseur de se soigner
 

De moins en moins nombreux mais…

Même si les chasseurs sont de moins en moins nombreux, cela ne veut pas dire que cette pratique va s’éteindre.

Pourquoi ? 

Et bien même s’ils ne représentent que 2% de la population, les chasseurs français occupent des postes clés. Par exemple, les groupes chasse de l’Assemblée Nationale et du Sénat concentrent à eux seuls, 250 parlementaires, qui, comme vous en doutez, votent les textes pour défendre les intérêts des chasseurs (leurs petits intérêts personnels). Pas très représentatif de la majorité tout ça…

 

Pour vous remercier d’avoir lu mon article

Pour conclure, voici un cadeau. En faisant mes recherches sur la chasse, je suis tombé sur la page Facebook « Chasseurs et fiers de l’être ». Je ne peux que partager avec vous ce que j’y ai trouvé (et je n’invente rien).

Ah oui, j’ai oublié de préciser (sans vouloir chipoter) toutes les légendes entre guillemets sont truffées de fautes (sans trucage)… ça pique parfois les yeux :). En même temps on ne peut pas chasser et apprendre à écrire, je peux comprendre.

Profitez :

 

les chasseurs respectueux

« même si on tue ses animaux on les respecte coûte que coûte car notre passion et aussi de voir ses animaux magnifique . 🐗🍂 » 

Le respect dans le meurtre est une évidence n’est-ce pas ?

 

le chasseur à un cœur

« et oui nous avons un coeur envers les animaux prélever et nos amies les chiens !🐗🍂 »

Bonne nouvelle ! Le chasseur a un cœur ! Mais toujours pas de cervelle… Dommage…

 

chasseur français

« chasseur de France et fière de l être !🍂🐗🇫🇷 »

Je trouve celle-ci carrément flippante.

 

le chasseur a attrapé le virus depuis tout petit

« est oui on n es tellement fière que on la partage ! 😉🐗🍂 »

Comme toute bonne maladie grave…

  passionnés de chasse

« les passionnes aimer 👊🏻 »

Lui vouloir dire quelque chose à nous. Enfin je crois…

 

cartouche de chasseur dans la nature

« pour préserver la nature oublier pas de ramasser vos cartouches les amies ! 🍂 »

Les mecs butent des animaux à tour de bras, roulent en gros 4×4 diesel et se soucient de ne pas laisser les cartouches vides dans les bois 🙂 C’est pas mignon ?

 

Je sais très bien que je ne vais pas me faire des amis chasseurs en écrivant cet article, mais en même temps, quand je vois le sort qu’ils réservent aux animaux qu’ils aiment tant, je préfère qu’ils ne m’apprécient pas…

 

Et vous ? Pour ou contre la chasse ?

Amis chasseurs, n’hésitez pas à laisser un commentaire afin de défendre votre point de vue.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*