Des lézards sans patte et des serpents qui en ont ?

La Nature nous surprendra toujours. Elle est incroyable d’ingéniosité quand il s’agit de s’adapter à un milieu.

Et question adaptation, croyez-moi, les reptiles ne sont pas en reste.

 

Un lézard sans patte ?

Oui, et ils sont bien plus nombreux qu’on ne le croit ! Ce sont à l’origine des lézards avec des pattes qui se sont débarrassés de ces dernières car ils n’en avaient tout simplement plus besoin. En règle général, il s’agit d’animaux fouisseurs. Il est donc plus simple pour eux de se déplacer sous terre dans des galeries sans être encombré par des pattes superflues.

Un très bon exemple de lézard fouisseur devenu apode (sans patte), c’est bien sûr l’Orvet (Anguis fragilis) que vous connaissez tous pour l’avoir peut-être déjà croisé dans le jardin.

lézard sans patte de France
Deux orvets (Anguis fragilis) bien de chez nous.
lézard sans patte australien
Ce petit gecko australien (Delma tincta) que je tiens dans ma main, est aussi un lézard apode.

En fait un lézard sans patte et un serpent, c’est la même chose ?

Ce serait trop simple ! Il y a bien des lézards dépourvus de patte, mais ça ne fait pas pour autant d’eux des serpents ! Ce sont 2 reptiles bien différents.

La seule et unique différence indéniable entre les lézards et les serpents, c’est la mobilité chez les serpents de « l’os de carré », qui relie la mâchoire inférieure et supérieure ensemble. Ce qui permet à ce dernier d’avaler des proies bien plus grosses que lui. À l’inverse, les lézards et les autres animaux (y compris les humains), doivent mâcher leur nourriture. Sous peine de finir étouffés…

Mais je vous l’accorde, cette différence est bien peu évidente au premier coup d’œil.

Alors voici 3 façons de les différencier visuellement :

  • Les lézards (pour la plupart) ont des paupières, ce qui n’est pas le cas des serpents.
  • Les serpents ont tous une langue bifide (fourchue si vous préférez) alors que la plupart des lézards ont une langue courte et charnue.
  • Presque tous les lézards ont des oreilles, enfin plus précisément des orifices avec des tympans (comme nous). Les serpents n’en ont pas ! Ce qui fait d’eux des animaux pratiquement sourds.

Pour résumer, si un serpent vous fait un clin d’œil en léchant ses lèvres de sa langue charnue, il y a de fortes chances pour que ce soit un lézard ! Et il vous aime bien on dirait ! 🙂

 

Des serpents avec des pattes ?

Les serpents sont classés parmi les tétrapodes (animaux qui ont quatre pattes)… enfin pour être exact, ils avaient quatre pattes…

Effectivement, les serpents tels qu’on les connait aujourd’hui n’ont pas toujours été dépourvus de membres. Mais tout comme certains lézards (vus plus haut dans l’article), ils s’en sont débarrassés car elles ne leur servaient plus à rien et les gênaient même dans leur déplacements.

vestiges de pattes chez un python
Vestige de pattes très visibles chez un Python

Certains serpents, comme les pythons et les boas, peuvent présenter de petits vestiges de pattes arrières aussi appelés « ergots ». Ils n’utilisent plus ces « bouts de membre » pour se déplacer mais en ont trouvé une super utilité : s’en servir pour stimuler leur partenaire sexuel lors des accouplements… Malin !…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*